Alors pourquoi ?

Si celui qui a peur sans être effrayé existait.

Si la tristesse se ressentait sans douleur.

Si la vie se vivait sans remords.

C’est une émotion que je ressentais .

C’est une erreur que j’ai faite.

Parce qu’un jour , parce qu’un autre jour.

Parce qu’un soir , parce qu’un autre soir.

Parce que toi , parce que moi , parce que la vie , parce que nos vies .

Notre propre figure

Des pieds dessinaient à même le sol leurs rêves .  Ils ont d’abord eu l’idée de faire un cercle . Ensuite un triangle … ils hésitaient car ils cherchaient la forme parfaite ou du moins la forme qui convenait le mieux à leurs aspirations.
Ils ont oublié que c’est en marchant qu’on découvre les divers horizons .
Ils ont oublié que sans aucun pas il n’y a pas de traces, pas de dessins .

Ce que tu cherches

Continuer de chercher la lumière et oublier que le plus beau soleil , c’est notre coeur .

Et lorsqu’il faut éclairer encore plus , l’étincelle de nos yeux ne nous sert pas .

Marcher sans avancer .

Peut être parce que ce chemin est le même qu’hier .

Peut être parce que ce chemin est un rond point .

Si le chemin est contradictoire

Et que tu continues de chercher tes lunettes .

Regarde en face , Elles ont toujours été sur ton nez .

Faut il encore y croire ?

Oui , Non , Absolument pas , J‘ignore , Pas du tout ….

Les réponses sont sûrement nombreuses ou du moins les raisons qui suscitent de telles réponses .

Parce que notre parcours est différent.

Parce que nos embûches sont dissemblables .

Parce notre destination n’est pas la même.

Je marcherai sur ce chemin … et toi ?

J’irai ici … et toi ?

C’est certain d’une personne à l’autre , nos réponses varient car «le pourquoi» est toujours différent . S’il faut encore y croire ? Vas y tu peux répondre … En quoi est ce qu’il faut y croire? c’est encore à toi de répondre ….

Tu auras toujours cette meilleure réponse.

Car la vie c’est aussi un «oui» , un «non» , un «je ne veux pas» , un «j’ignore» .

Car la vie c’est avant tout ton «Pourquoi».

Une dernière chose : choisis tes propres mots .

Et bientôt , l’année 2019 nous quittera

Tu t’en iras . Où est que tu t’en iras très chère année 2019 ?
Année 2019 : « Mes 365 jours sont écoulés mais il me reste quelques heures. Ce n’est pas moi qui vous quitte car je reste toujours au même endroit . C’est plutôt vous qui me quittez.  J’ai existé et dans quelques heures 2020 existera .
La dernière chose que je souhaite faire , c’est t’offrir un dernier baiser car je ne sais pas exactement quoi te dire . Je veux aussi t’accompagner à la frontière entre 2020 et moi.  Une dernière chose , dis coucou à Janvier 2020

On peut simplement vivre , simplement vivre
Sans compter les jours , les mois. 
Vivre aujourd’hui et toujours aujourd’hui .
Mon cœur ne veut pas seulement raconter , mon cœur veut aussi se laisser surprendre.
Parce que 2019 m’a dit : Le plus important est d’être en face du soleil . Et même si le soleil est absent , continue de danser à cette même place .
Je me souviens de cette année 2019 , tu te souviens de cette année 2019 , on se souvient de cette année 2019 .

Je souhaite une très belle année 2020 à chacun et n’oubliez pas de dire à Janvier 2020, COUCOU comme l’a demandée l’année 2019.

C’est Noël

Si l’étoile au dessus du sapin pouvait parler , elle dirait simplement :
<<Je suis encore au même endroit cette année mais mon Noël est différent chaque année.>>
<<Différent parce que je n’entends pas seulement que des sourires sourds.>>
Chère étoile , tu nous fais regarder dans la même direction .
Chère étoile , tu nous communiques à chacun un même sentiment.
Que tu sois à deux , à quatre ou dix branches ,  tu t’étends à tous .
Si tu parlais tu nous conterais sans doute toute la magie diffusée.
Si tu parlais tu nous raconterais le passage du Père Noël .
Si tu parlais  tu serais un cadeau ; le plus original de tous .
À tous je vous souhaite un Noël étoilé.✨

Le meilleur chemin

« Et encore aujourd’hui , relevez vous , gardez la tête haute et continuez de marcher car vous  empruntez tous le bon chemin . »

Le but n’est pas de s’arrêter , le but n’est pas d’atteindre un point .
Creuser , chaque jour , encore plus simplement .
Le but c’est une route , un chemin Le but court toujours. Loin mais pourtant si proche , est ce une illusion ?
Chaque jour il faut se convaincre que le meilleur chemin c’est celui là et non un autre .
Croyez le , votre parcours est le meilleur , votre parcours ne vous conduira pas à un point , il ira au delà du point , il créera d’autres points , d’énormes points .