Faire confiance à la vie

Le jour ne vole aucune seconde à la nuit .

La lune n’a jamais prétendu vouloir changer de place avec le soleil .

Confiance et non méfiance.

Assurance et non réticence.

Accepter que la vie couvre nos yeux avec un bandeau. 

L’on pourra se rendre compte au final que la vie sait faire des surprises. 

 

Coupable/Innocent

Il s’agit d’un jeu entre trois personnes . Le but du jeu est de savoir qui attrapera l’étoile en premier . Toutes les trois avaient une méthode différente . La première suppliait l’étoile de descendre , la seconde faisait des bonds pour essayer d’attraper l’étoile avec ses mains et la dernière se disait intérieurement que l’étoile connaissait leur point de rencontre habituel . Au final , aucune de ces personnes réussit à attraper l’étoile . 

Toutes les trois accusaient l’étoile : «Elle ne m’a pas répondue»…« Elle m’a fuie» … «Elle a oublié notre cachette»

Ah la vie et ses incompréhensions

Et si elle s’était perdue en cherchant le nom qu’elle a entendu . 

C’est possible deux innocents , c‘est aussi possible deux coupables . 

Ah la vie

La vie agite le plus petit.

Le plus grand bouge avec la vie.

Et le plus sage s’assied au côté de la vie.

Le plus petit apprend.

Le plus grand comprend.

Le plus sage accepte.

                                                                                                                                  Macolie

Lorsque la vie dit non

Lorsque la vie dit non , elle se souvient toujours de comment il faut épeler notre nom.

La vie n’oublie pas nos lettres.

Parce que nos lettres gravitent autour d’un chiffre .

Lorsque la vie dit non , elle dit aussi peut être 

Peut être que c’est trop tôt 

Peut être qu’il existe mieux 

Peut être qu’il faut regarder ailleurs . 

  Macolie

Je ne peux pas respirer

Il voulait simplement de l’air .

Notre ère l’en priva .

De quoi avons nous l’air ?

Il erre désormais loin d’ici.

N’avait- il pas droit à cet air ?

Ou ne devait-il pas respirer sur cette aire ?

George Floyd avait besoin d’air.

Pour inspirer. 

Pour expirer .

Pour vivre. 

 

Toute vie est précieuse .

J’ai la vie

Voyez chaque jour ce que la vie vous offre et ne vous figez pas sur ce qu’elle vous prend. N’oubliez surtout pas, une respiration peut encore rêver et même construire. Rappelez-vous sans cesse que le mouvement se trouve dans la vie, les rebondissements se trouvent dans la vie. Sachez vivre, gardez toujours le rythme et dites-vous simplement : « J’ai la vie, j’ai le meilleur ».

Il faut aussi pardonner à la vie

Pardonner à la vie , lorsqu’elle se comporte comme un chauffard et prétend ne pas avoir vu que le feu était rouge . 

Pardonner à la vie , lorsqu’elle est imprudente et qu’elle n’a pas les bons gestes.

Oublie t-elle de s’excuser? Ou Ne veut -elle tout simplement pas s’excuser ?

Une chose est sûre , la vie n’a pas toujours raison…

Le charme de la vie

Si la vie était une tenue vestimentaire , je parie qu’elle regarderait étrangement le code vestimentaire.  Cela ne lui ferait ni chaud ni froid de savoir que le jaune et le bleu font une belle association , ce serait pareil pour le rose et le vert . 

Peut être que la tenue vestimentaire de la vie ne remporterait pas un trophée mais elle réussirait tout de même à intriguer et à faire sans cesse parler d’elle . 

C’est aussi possible que la vie nous fasse oublier cette théorie du code des couleurs.

 

La simplicité de la vie

Parce qu’il est impossible à Lundi de dire un secret à Mercredi sans en informer Mardi . Parce que Vendredi rappelle toujours à Jeudi le chemin menant à Samedi . Et Samedi sait éperdument qu’il n’est pas la fin . Car Dimanche lui rappelle que le rythme continue . Des jours , des mois et des années..

Et lorsque la vie nous dit Bonjour , à nous de répondre simplement Coucou 🙂

Le temps

Parce que lorsque la fleur du printemps s’embellit . Elle oublie que dans pas longtemps , elle se ramollira. À ceux là qui l’ont tenue et qui ont voulu la garder pour toujours. Sans doute qu’il y’aura de nouvelles variétés . Encore et encore …

Le temps a toujours la meilleure réponse. Sans doute qu’il sait plus que nous et qu’il comprend mieux que nous.