La vie au dessus de nos douleurs (2)


On apprend à nos dépens et on se contente d’être qui nous sommes réellement. Lâcher la peur et courir vers notre  » nous » véritable . La vie ne s’échappera pas de nous tant qu’on aura appris à communiquer avec elle.  On n’oubliera pas qu’il faut toujours plus : plus de rire , plus de joie , plus de paix , plus d’amour…  Parfois , il nous faut énormément de passion pour que notre recette soit bonne . On peut surmonter ces instants où les larmes deviennent notre seul maquillage . Je parie qu’elles ont été nécessaires pour arroser ce beau rêve.  Je n’en doute pas que le temps est un très bon conseiller . À lui de façonner notre regard et de faire transpaitre notre brillance intérieure . Oui ! le temps nous apprendra qui nous sommes , qui nous ne sommes pas et surtout qui nous ne serons jamais . On continuera d’écrire cette histoire , notre propre histoire . Gravé dans une pierre , inscrit sur du papier , tricoter avec de la laine … Le meilleur moyen d’avoir un souvenir .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s